Conditions d'utilisation

 

Termes et conditions générales Webshop (B2C)
 

Article 1 - Définitions

  1. Similar Scent, établi enRoosendaal, Numéro de chambre de commerce73654566, dans ces termes généraux, sont appelés vendeurs.
  2. L'autre partie du vendeur est appelée acheteur dans ces termes et conditions généraux.
  3. Les fêtes sont vendues et acheteur ensemble.
  4. L'accord désigne l'accord d'achat entre les parties.


Article 2 - Applicabilité Termes et conditions générales

  1. Ces termes et conditions s'appliquent à toutes les devis, offres, accords et livraisons de services ou de biens par ou au nom du vendeur.
  2. Désactiver de ces termes et conditions n'est possible que si cela a été explicitement et par écrit convenu par les parties.


Article 3 - Payment

  1. Le prix d'achat complet est toujours payé immédiatement dans le WebShop. Dans certains cas, un dépôt est prévu dans certains cas. Dans ce cas, l'acheteur reçoit des preuves de la réservation et du paiement préalable.
  2. L'acheteur ne paie pas à temps, puis il est en défaut. Si l'acheteur échoue, le vendeur a le droit de suspendre les obligations jusqu'à ce que l'acheteur ait rempli son obligation de paiement.
  3. Si l'acheteur échoue, le vendeur récupérera. Les coûts concernant cette collection concernent le compte de l'acheteur. Ces coûts de recouvrement sont calculés sur la base du remboursement des coûts de collecte extrajudiciaires.
  4. En cas de liquidation, de faillite, de saisie ou de suspension du paiement de l'acheteur, les réclamations du vendeur sur l'acheteur sont immédiatement dues et payables.
  5. L'acheteur refuse sa coopération dans l'exécution de la mission par le vendeur, il est toujours obligé de payer le prix convenu au vendeur.


Article 4 - Offres, citations et prix

  1. Les offres sont sans obligation, à moins qu'une période d'acceptation ne soit mentionnée dans l'offre. Si l'offre n'est pas acceptée dans ce délai, l'offre expirera.
  2. Les délais de livraison dans les devis sont indicatifs et, s'il y en a, n'autorisez pas l'acheteur à résilier ou à une compensation, à moins que les parties ne soient explicitement convenues par écrit.
  3. Les offres et citations ne s'appliquent pas automatiquement aux commandes répétées. Les parties doivent explicitement et par écrit.
  4. Le prix mentionné sur les offres, les devis et les factures comprend le prix d'achat, y compris la TVA due et tout autre prélèvement gouvernemental.


Article 5 - Retour du retrait

  1. Le consommateur a le droit de résilier l'accord dans les 14 jours suivant la réception de la commande sans donner de raisons (droit de retrait). La période commence à partir du moment où l'ordre (entier) a été reçu par le consommateur.
  2. Il n'y a pas de droit de retrait lorsque les produits sont fabriqués sur mesure en fonction de ses spécifications ou ne peuvent être conservés que pendant une courte période.
  3. Le consommateur peut utiliser le formulaire de retrait d'un vendeur. Le vendeur est obligé de mettre cela à la disposition de l'acheteur immédiatement après la demande de l'acheteur.
  4. Pendant la période de refroidissement -off, le consommateur gérera le produit et l'emballage avec soin. Il ne déballera ou n'utilisera pas le produit dans cette mesure dans la mesure où il est nécessaire de pouvoir évaluer s'il souhaite conserver le produit. S'il utilise son droit de retrait, il retournera le produit inutilisé et non endommagé avec tous les accessoires fournis et - si raisonnablement possible - dans l'emballage d'expédition d'origine au vendeur, conformément aux instructions raisonnables et claires fournies par l'entrepreneur.


Article 6 - Amendement de l'accord

  1. Si, lors de l'exécution de l'accord, il apparaît qu'il est nécessaire d'une exécution appropriée de la cession pour modifier ou compléter les travaux à effectuer, les parties ajusteront l'accord en conséquence et en consultation mutuelle.
  2. Si les parties conviennent que l'accord est modifié ou complété, le moment de l'achèvement de la performance peut être influencé en conséquence. Le vendeur en informe l'acheteur dès que possible.
  3. Si le changement ou le complément de l'accord a des conséquences financières et / ou qualitatives, l'acheteur informera l'acheteur par écrit à l'avance.
  4. Si les parties ont convenu d'un prix fixe, le vendeur indique dans quelle mesure le changement ou le supplément de l'accord entraînera un dépassement de ce prix.
  5. Contrairement aux dispositions du troisième paragraphe du présent article, le vendeur ne peut facturer aucun frais supplémentaire si le changement ou le supplément est le résultat de circonstances qui peuvent lui être attribuées.


Article 7 - Transition de livraison et de risque

  1. Dès que l'achat par l'acheteur a été reçu, le risque de vendeur à l'acheteur passera.


Article 8 - Recherche et publicités

  1. L'acheteur est obligé d'enquêter sur le livré livré au moment de (livraison), mais en tout cas pour le faire enquêter dans la durée la plus courte possible. L'acheteur doit déterminer si la qualité et la quantité des marchandises livrées correspondent à ce que les parties ont été convenues, au moins que la qualité et la quantité répondent aux exigences qui s'appliquent dans le trafic (commercial) normal.
  2. Les plaintes concernant les dommages, les déficits ou la perte de marchandises livrées doivent être soumises au vendeur par écrit par l'acheteur dans les 10 jours ouvrables suivant la livraison des marchandises.
  3. En cas de déclaration bien fondée de la plainte dans le délai stipulé, le vendeur a le droit de réparer, soit re -deliver, soit pour s'abstenir de livraison et pour envoyer à l'acheteur un mémorandum de crédit pour la partie du prix d'achat .
  4. Les écarts petits et / ou habituels et la différence de qualité, de nombre, de taille ou de finition dans le secteur ne peuvent pas être invoqués contre le vendeur.
  5. Les plaintes concernant un certain produit n'affectent pas les autres produits ou pièces associés au même accord.
  6. Après avoir traité les marchandises de l'acheteur, les publicités ne sont plus acceptées.


Article 9 - Échantillons et modèles

  1. Si un échantillon ou un modèle a été indiqué ou fourni à l'acheteur, la suspicion n'est fournie qu'en indication sans avoir à répondre à la preuve pour être livrée. Ceci est différent si les parties ont explicitement convenu que l'élément à délivrer correspondra à cela.
  2. Dans le cas des accords concernant une propriété immobilière, la mention de la zone ou d'autres dimensions et indications est également soupçonnée d'être destinée à une indication, sans avoir à répondre à l'affaire à remettre.


Article 10 - livraison

  1. La livraison a lieu "Ex Factory / Shop / Warehouse". Cela signifie que tous les coûts sont pour l'acheteur.
  2. L'acheteur est obligé d'acheter les marchandises lorsque le vendeur lui livre ou le lui livre, ou au moment où ces marchandises sont mises à la disposition de lui selon l'accord.
  3. Si l'acheteur refuse ou est négligent dans la fourniture d'informations ou d'instructions nécessaires à la livraison, le vendeur a le droit de stocker le cas et le risque de l'acheteur.
  4. Si les marchandises sont livrées, le vendeur a le droit de facturer des frais de livraison.
  5. Si le vendeur a besoin de données de l'acheteur pour la mise en œuvre de l'accord, le délai de livraison commencera après que l'acheteur a mis ces informations à la disposition du vendeur.
  6. Une période spécifiée par le vendeur est indicative. Ce n'est jamais un terme fatal. Si la période est dépassée, l'acheteur doit donner au vendeur par écrit par défaut.
  7. Le vendeur a le droit de livrer les marchandises en pièces, sauf si les parties ont autrement convenu par écrit ou n'ont pas de valeur indépendante à la livraison partielle. Le vendeur a le droit de facturer ces pièces séparément lors de la livraison.
  8. Dans le cas de détails d'adresse incorrects ou d'un package qui n'est pas collecté au point de collecte et le package revient à l'expéditeur, le vendeur est obligé de facturer à l'acheteur 17,50 €.
  9. Pour retourner un colis, nous sommes obligés de facturer 8,50 €.


Article 11 - Force Majéure

  1. Si le vendeur ne peut pas, pas à temps ou ne pas respecter correctement ses obligations en vertu de l'accord en raison de la force majeure, il n'est pas responsable des dommages subis par l'acheteur.
  2. À la suite de la force majeure, les parties signifient en tout cas toute circonstance avec laquelle le vendeur n'a pas pu prendre en compte au moment de la conclusion de l'accord et, par conséquent, la mise en œuvre normale de l'accord ne peut raisonnablement être exigée par le L'acheteur, comme la maladie, la guerre ou la guerre, la guerre civile et l'émeute, les molestes, le sabotage, le terrorisme, la décrandisation énergétique, les inondations, le tremblement de terre, la marque, le Bedrijfsteling, les travailleurs, l'exclusion des travailleurs, les mesures gouvernementales, les difficultés de transport et d'autres perturbations dans le vendeur Compagnie.
  3. En outre, les parties signifiaient forcer la force majeure que les sociétés d'approvisionnement dont le vendeur dépend de la mise en œuvre de l'accord ne respecte pas les obligations contractuelles envers le vendeur, à moins que cela ne puisse être blâmé pour le vendeur.
  4. Si une situation mentionnée ci-dessus se produit à la suite de laquelle le vendeur ne peut pas respecter ses obligations envers l'acheteur, ces obligations seront suspendues tant que le vendeur ne peut pas respecter ses obligations. Si la situation mentionnée lors de la peine précédente a duré 30 jours civils, les parties ont le droit de dissoudre l'accord total ou une partie de l'accord.
  5. Si la force majeure continue pendant plus de trois mois, l'acheteur a le droit de résilier l'accord avec effet immédiat. La dissolution n'est possible que via une lettre enregistrée.


Article 12 - Transfert de droits

  1. Les droits d'une partie du présent accord ne peuvent être transférés sans le consentement écrit préalable de l'autre partie. Cette disposition s'applique en tant que clause avec l'effet du droit immobilier comme mentionné à l'article 3:83, deuxième paragraphe, du Code civil néerlandais.


Article 13 - Rétention du droit du titre et de la rétention

  1. Les marchandises et les marchandises et pièces livrées livrées au vendeur restent la propriété du vendeur jusqu'à ce que l'acheteur ait payé l'intégralité du prix convenu. Jusqu'à ce moment, le vendeur peut invoquer sa rétention du titre et reprendre les marchandises.
  2. Si les montants convenus à payer à l'avance ne sont pas payés ou non payés à temps, le vendeur a le droit de suspendre les travaux jusqu'à ce que la partie convenue soit toujours payée. Il y a alors l'absentéisme des créanciers. Dans ce cas, une livraison retardée ne peut pas être invoquée contre le vendeur.
  3. Le vendeur n'est pas autorisé à engager les marchandises qui relèvent de sa rétention du titre ou à l'objection à toute autre manière.
  4. Le vendeur s'engage à assurer les marchandises livrées à l'acheteur sous conservation du titre et à la garder assurée contre les incendies, l'explosion et les dommages causés par l'eau ainsi que contre le vol et à donner la politique disponible pour inspection sur la première demande.
  5. Si les choses n'ont pas encore été livrées, mais le paiement ou le prix préalable convenu n'a pas été payé conformément à l'accord, le vendeur a le droit de rétention. L'affaire n'est alors pas livrée jusqu'à ce que l'acheteur ait payé plein et conformément à l'accord.
  6. En cas de liquidation, d'insolvabilité ou de suspension du paiement de l'acheteur, les obligations de l'acheteur sont immédiatement dues et payables.


Article 14 - Responsabilité

  1. Toute responsabilité pour les dommages résultant ou liés à la mise en œuvre d'un accord est toujours limité au montant versé dans l'affaire en question par la ou les assurance responsabilité civile. Ce montant est augmenté du montant de la franchise conformément à la politique pertinente.
  2. La responsabilité du vendeur n'est pas exclue pour les dommages résultant d'une intention ou d'une imprudence délibérée du vendeur ou de ses subordonnés de superviseur.


Article 15 - Obligation à la plainte

  1. L'acheteur est obligé de signaler les plaintes concernant les travaux effectués directement au vendeur. La plainte contient une description aussi détaillée que possible, afin que le vendeur soit en mesure de répondre de manière adéquate.
  2. Si une plainte est bien fondée, le vendeur est obligé de le corriger et éventuellement de le remplacer.


Article 16 -Garantees

  1. Si les garanties sont incluses dans l'accord, ce qui suit s'applique. Le vendeur garantit que l'accord vendu est conforme qu'il fonctionnera sans défauts et qu'il convient à l'usage que l'acheteur a l'intention de faire. Cette garantie s'applique à une période de deux ans civil après avoir reçu la vendue par l'acheteur.
  2. La garantie susmentionnée est de s'assurer entre le vendeur et l'acheteur une telle répartition des risques que les conséquences d'une garantie sont toujours entièrement aux dépens et au risque du vendeur et que le vendeur ne peut jamais s'appuyer sur une garantie à cet égard 6:75 de le code civil néerlandais. Les dispositions de la peine précédente s'appliquent également si l'infraction était connue à l'acheteur ou aurait pu être connue en menant des recherches.
  3. La garantie susmentionnée ne s'applique pas si le défaut est survenu en raison d'une utilisation inappropriée ou inappropriée ou quand - sans autorisation - l'acheteur ou les tiers ont apporté des modifications ou ont essayé de faire ou ont utilisé l'achat acheté à des fins pour lesquelles il n'est pas prévu.
  4. Si la garantie fournie par le vendeur concerne une affaire produite par un tiers, la garantie est limitée à la garantie fournie par ce producteur.
     

Article 17 - Propriété intellectuelle 

  1. Similar Scentconserve tous les droits de propriété intellectuelle (y compris le droit d'auteur, le droit des brevets, le droit des marques, les dessins et le droit du modèle, etc.) sur tous les produits, conceptions, dessins, écrits, transporteurs avec des données ou autres informations, citations, images, croquis, modèles, etc. , etc., sauf si les parties ont accepté autrement par écrit.
  2. Le client n'est peut-être pas les droits de propriété intellectuelle mentionnés sans l'autorisation écrite préalable deSimilar Scent(ou avoir) la copie, afficher et / ou disponible pour des tiers ou l'utiliser d'une autre manière.

Article 18 - Changement des termes et conditions généraux

  1. Similar Scenta le droit de modifier ou de compléter ces termes et conditions généraux.
  2. Des changements d'importance secondaire peuvent être apportés à tout moment.
  3. Changements de fond majeursSimilar ScentDiscutez avec le client autant que possible à l'avance.
  4. Les consommateurs ont le droit d'annuler l'accord en cas de changement substantiel des termes généraux.


Article 19 - Loi applicable et juge compétent

  1. Seule la loi néerlandaise s'applique à chaque accord entre les parties.
  2. Le tribunal néerlandais dans le district oùSimilar Scentest établi exclusivement autorisé à prendre connaissance de tout litige entre les parties, sauf indication contraire de la loi.
  3. L'applicabilité de la convention de vente de Vienne est exclue.
  4. Si une ou plusieurs dispositions de ces termes et conditions générales sont considérés comme déraisonnablement onéreux dans les procédures judiciaires, les autres dispositions resteront en vigueur.

Article 20 - Avertissement

  1. Sur l'utilisation de ce site Web (https://www.similarscent.com) Les conditions d'utilisation suivantes s'appliquent. En utilisant ce site Web, vous êtes réputé avoir pris note des conditions d'utilisation et l'avoir acceptée.
  2. Les parfums que nous vendons n'ont aucune connexion avec une étiquette ou une marque de concepteur. Les noms utilisés sont uniquement pour une référence au parfum.
  3. Similar ScentS'efforce toujours d'offrir des informations correctes et à dater sur ce site Web. Bien que ces informations aient été compilées avec les plus grands soins possibles, il ditSimilar ScentPas pour l'exhaustivité, l'exactitude ou l'actualité des informations. Les informations juridiques sur le site Web sont de nature générale et ne peuvent pas être considérées comme un remplacement pour des conseils juridiques.
  4. Aucun droit ne peut être dérivé des informations.Similar Scentn'accepte aucune responsabilité pour les dommages résultant de l'utilisation des informations ou du site Web, ni pour le fonctionnement non approprié du site Web.
  5. Sur la base de l'envoi et de la réception d'informations via le site Web ou par e-mail, il n'est pas possible de faire une relation entreSimilar Scentet l'utilisateur du site Web survient.
  6. Similar Scentne garantit pas que les e-mailsSimilar Scentêtre envoyé (en temps opportun) reçu ou traité, car la réception en temps opportun des e-mails ne peut être garantie. La sécurité du trafic des e-mails ne peut pas être pleinement garantie par les risques de sécurité associés. Par sans cryptage ni protection de mot de passe par e-mail avecSimilar ScentPour correspondre, vous acceptez ce risque.
  7. Ce site Web peut contenir des hyperliens vers des sites Web de troisième partie.Similar ScentN'a aucune influence sur les sites Web de tiers et n'est pas responsable de la disponibilité ou du contenu.Similar ScentPar conséquent, n'accepte aucune responsabilité pour les dommages résultant de l'utilisation de sites Web tiers.
  8. Toutes les publications et expressions deSimilar Scentsont protégés par le droit d'auteur et d'autres droits de propriété intellectuelle. En plus de l'utilisation personnelle et non commerciale, rien de ces publications et expressions ne peut être reproduit, copié ou rendu public de quelque manière que ce soit, sans aucunSimilar Scenta donné une autorisation écrite à ce sujet à l'avance.

Article 21 - Attribution

  1. Ces termes et conditions généraux ont été réalisés en utilisantAvocat de fusée(https://www.rocketlawyer.com/nl/nl).